Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les promenades de Bergisel

1 2 3 4 > >>

 

 

44577 550823651620013 1375190479 n

 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Cantal

 

 

Capture lmt 29072013 1

 La Montagne 29.07.2013

 Capture lmt 29072013 3

 

 Capture lmt 29072013 4

 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Cantal

 

armoiriestcheques

 

 

 

Le procureur de la République Pavel Zeman met fin à la poursuite des trois anciens députés ODS  

 

Le procureur de la République Pavel Zeman a annulé l’enquête de trois anciens députés ODS : Marek Šnajdr, Petr Tluchoř et Ivan Fuksa dans l’affaire de la corruption politique présumée. Le dossier retourne donc à la procurature de la ville d’Olomouc présidée par Ivo Ištván. Ce dernier ne s’est pas montré surpris par rapport à la décision prise ce vendredi par Pavel Zeman. Il a déclaré vouloir reformuler l’acte de l’accusation et reprendre l’enquête. La procédure judiciaire engagée contre Jana Nagyová, la chef du cabinet de l’ancien Premier ministre Petr Nečas, ainsi que contre Roman Boček, l’ancien adjoint du ministre de l’Agriculture, se poursuivra.

 

Secteur bancaire : un afflux des procès s’attend en août pour le remboursement des frais bancaires exorbitants  

 

Jusqu’à présent cinq procédures judiciaires engagées par un client contre sa banque en vue d’obtenir un remboursement des frais bancaires injustement prélevés, ont été clôturés. Le bilan est 3 :2 au profit des banques. Cependant, avec la mise en place de l’initiative poplatkyzpet.cz (équivalent de « Remboursement des frais.cz ») le nombre de procès s’accroîtra de manière significative à partir du mois d’août. Le fondateur du site, l’avocat Petr Němec, affirme avoir reçu 30 000 procurations qui lui permettront de standardiser les accusations et de faciliter la procédure, et cela à la place des clients individuels. Afin de pouvoir se faire représenter par l’équipe des avocats de Petr Němec, un client doit soumettre sa demande en ligne et couvrir des frais pour entamer une procédure judiciaire. Ces frais s’élevaient à 400 couronnes (environ 16 euros) jusqu’à présent. Néanmoins, puisque les banques s’opposent systématiquement à ces demandes et une procédure plus complexe est donc nécessaire, certaines cours ont levé des frais à 1000 couronnes (40 euros). L’initiative poplatkyzpet.cz représente une innovation dans la lutte souvent sans succès contre des institutions bancaires et peut servir d’inspiration à certains clients qui au lieu de faire valoir leurs droits évitaient ce passage devant le juge.

 

La mairie de Prague a annulé un appel d’offres pour la gestion des déchets municipaux du montant d’un milliard de couronnes  

 

La mairie de Prague a annulé ce vendredi l’appel d’offres pour la gestion des déchets municipaux. Le montant de la commande s’élevait à un milliard de couronnes (40 millions d’euros). Un seul participant avait manifesté son intérêt avec une proposition qui dépassait trois fois le budget prévu par la ville. La ville avait précédemment coopéré avec la compagnie Pražské služby, dont l’ancien contrat avait expiré déjà en 2011. En absence de gestionnaire alternatif, la ville a prolongé ce contrat à plusieurs reprises. Parallèlement, Prague essaie d’acheter les 17,3 % des actions de Pražské služby que détient l’entreprise Northward Holding Limited. Cette acquisition ferait de la ville la seul propriétaire de la compagnie de gestion des déchets.

 

Nucléaire : le recours d’Areva rejeté dans l’appel d’offres pour la centrale de Temelín  

 

Petr Rafaj, le président du Bureau pour la protection de la concurrence (ÚOHS) a rejeté le recours du géant français du nucléaire Areva, qui protestait contre son exclusion de l’appel d’offres visant à construire deux nouveaux réacteurs à la centrale nucléaire de Temelín en Bohême du Sud. Il a ainsi confirmé la première décision de son autorité qui avait été connue en février dernier. La société Areva, écartée en octobre 2012 de l’appel d’offres organisé par la firme énergétique tchèque ČEZ pour ne pas avoir respecté le cahier des charges, n’a de cesse depuis de contester son élimination. L’entreprise française peut encore porter plainte auprès du tribunal régional de Brno.

 

L’achèvement de la centrale nucléaire de Temelín prévoit, malgré les protestations des écologistes et de l'Autriche voisine, la construction de deux nouveaux réacteurs pour un montant estimé entre huit et douze milliards d’euros. La société américo-japonaise Westlinghouse et le consortium tchéco-russe MIR.2000 sont les deux seuls candidats restant pour l'instant en lice dans l'appel d'offres dont l'issue ne devrait pas être connue avant un an. Les médias parlent en effet d'un possible retard d'une année du fait de la chute du gouvernement de Petr Nečas, qui supervisait le projet.

 

Miloš Zeman signe les décrets de nomination de quinze nouveaux ambassadeurs

 

Miloš Zeman a signé les décrets portant nomination de quinze nouveaux ambassadeurs, qui prendront leur poste principalement dans des pays africains mais également en Pologne, au Danemark, au Luxembourg ou encore au Portugal. Selon la porte-parole de la présidence Hana Burianová qui a annoncé la nouvelle dans la soirée de jeudi, treize de ces diplomates doivent partir en mission, deux autres disposent d'un mandant sans résidence dans les pays concernés. Cela faisait plusieurs mois que le chef de l'Etat retardait cette nomination de nouveaux ambassadeurs en raison d'un différend avec l'ancien ministre des Affaires étrangères Karel Schwarzenberg (TOP 09). Les deux hommes s'opposaient sur certains postes importants tels que la Russie ou la Slovaquie. Le chef du parti conservateur TOP 09 a d'ailleurs réagi en déclarant que "cette nomination d'ambassadeurs, qui fait partie de ses devoirs présidentiels, aurait dû être réalisée depuis bien longtemps".

 

Environnement : un projet de loi pour réduire le soutien aux énergies renouvelables

 

A l'heure où des pays tels que l'Allemagne engage une transition vers des énergies propres, le gouvernement tchèque a lui approuvé un accord, jeudi, afin de réduire les soutiens aux énergies renouvelables. Il s'agit également de déterminer la part que devront acquitter les consommateurs pour payer leur électricité. Cela pourrait conduire à une hausse des prix pour financer ces énergies renouvelables. Le ministère de l'Industrie propose que cette loi soit adoptée en première lecture par la Chambre des députés. Le projet prévoit qu'à partir du premier janvier 2014, les subventions pour le solaire et le biogaz soient suspendues. Un an plus tard, ce sont les nouveaux projets d'éoliennes qui pourraient ne plus obtenir de soutien. Les organisations écologiques contestent ce projet de loi.

 

Un éditeur des « Discours d’Adolf Hitler » mis en examen pour apologie de génocide  

 

La police soupçonne deux personnes du délit de nier, mettre en cause, approuver et justifier le génocide. D’après l’article 405 du Code pénal ils encourent une peine de prison entre six mois et trois ans. Les autorités de justice ont lancé une enquête relative à la publication du livre « Discours d’Adolf Hitler » par la maison d’édition Guidemedia. D’après les critiques de ce titre, les discours font partie des instruments de la propagande et en absence du commentaire professionnel risquent d’induire une compréhension fallacieuse. Pavel Kamas, l’éditeur du livre, qui indique d’être un des deux accusés, argumente à sa défense que la sélection des discours inconnus au public sert de fondement pour une création libre d’opinion. Selon le politologue Miroslav Mareš, l’issu de l’affaire permettra de déterminer l’étendu de l’article 405 du Code pénal.

 

Le milliardaire russe, Jevtušenkov, envisage le rachat de la plus grande société tchèque de télécommunication Telefónica Czech Republic  

 

Vladimir Jevtušenkov, milliardaire russe et propriétaire du groupe financier AFK Sistěma, considère l’achat de Telefónica Czech Republic, la société tchèque de communication avec 5,08 millions de clients. Telefónica a récemment gagné 113 000 nouveaux clients en introduisant un tarif Free qui propose des appels illimités. Cependant, d’après un rapport publié ce mercredi, les gains nets de Telefónica ont diminué de 26,5% soit 2,4 milliards de couronnes (96 millions d’euros) dans la première moitié de l’année 2013. Le magnat russe, Vladimir Jevtušenvkov, a déclaré pour l’agence Bloomberg que l’acquisition de Telefónica représentait une entrée attractive au marché européen. Néanmoins, il s’agirait d’une option parmi d’autres, Jevtušenkov envisage également l’expansion sur le marché indien ou russe.

 

 

(Source : Radio-Prague 26.07.2013)  

 

 

 

Restitution des biens aux Eglises : 10 500 demandes de terrains déposées depuis le début de l'année  

 

Les Eglises de République tchèque ont pour l'heure déposé des demandes pour près de 10 500 terrains et propriétés auprès de l'autorité publique en charge des questions foncières (Státní pozemkový úřad, SPÚ) dans le cadre de l'application de la loi relative à la restitution des biens confisqués aux Eglises sous le communisme. La liste a été publiée sur le site du SPÚ.Entrée en vigueur en début d'année, la loi prévoit de restituer à seize Eglises du pays 56 % des biens qui leur ont été spoliés pour une valeur de 75 milliards de couronnes (3 milliards d’euros). L’Etat s’engage également à leur verser progressivement, sur une période de trente ans, une compensation de 59 milliards de couronnes (2,35 milliards d’euros) pour les biens ne pouvant être restitués.

 

Les comptes bancaires du quatrième Tchèque le plus riche saisis

 

Quatrième plus grosse fortune de République tchèque, Pavel Tykač ne peut pas disposer d'une partie de ses biens depuis la mi-juillet. C'est ce qu'annonce le quotidien Lidové noviny dans son édition de ce samedi, qui cite la décision prise par la police. Le journal rapporte que l'unité spécialisée dans les enquêtes sur des faits de corruption et de criminalité financière a saisi quatre de ses comptes bancaires et bloqué des biens immobiliers d'une valeur estimée à un peu plus de 4 millions d'euros. Propriétaire de la société minière Czech Coal, Pavel Tykač est poursuivi pour fraude dans l'affaire de détournement des Fonds CS. Selon le magazine Forbes, le montant de la fortune de Pavel Tykač s'élève à environ 1,3 milliard d'euros. Selon certaines informations, en avril dernier déjà, la justice suisse aurait bloqué une tonne d'or et certains comptes bancaires appartenant au milliardaire tchèque.

 

En raison de la canicule, les rues des centres des grandes villes du pays sont arrosées  

 

En raison des fortes chaleurs qui règnent en République tchèque depuis plusieurs jours, des camions-citernes circulent exceptionnellement dans les rues de plusieurs villes du pays, notamment à Prague, ces samedi et dimanche, afin d'arroser la chaussée. Le but de cette mesure est de rafraîchir l'air en l'humidifiant et de réduire la teneur en poussière. Jeudi encore pourtant, la municipalité de la capitale avait annoncé ne pas disposer de moyens financiers suffisants pour arroser le centre-ville dans les deux premiers arrondissements, où la concentration de la chaleur est la plus importante. Pour ce week-end, des températures pouvant grimper jusqu'à 40° C sont attendues.

 

Ouverture à Prague de la 57e Ecole d'été des études slaves

 

Pour la 57e année consécutive, des étudiants du monde entier sont réunis à partir de ce samedi à Prague pour participer à l'Ecole d'été des études slaves. Pendant quatre semaines, environ 150 étudiants se retrouvent à la faculté des lettres de l'Université Charles pour étudier le tchèque et découvrir la République tchèque, sa culture et son histoire, à travers des excursions et différentes manifestations. Cette année, dans le cadre de l'école d'été doit également se tenir un colloque sur l'enseignement et la place du tchèque à l'étranger. Une cinquantaine de professeurs, enseignants et lecteurs en provenance d'une quinzaine de pays d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique ont répondu favorablement à l'invitation. Outre Prague, des écoles d'été d'études slaves sont également traditionnellement organisées dans les universités notamment de Brno et d'Olomouc, en Moravie.

 

A Buchlovice, dans le sud du pays, le traditionnel festival de l'ail a servi à la promotion de la production locale  

 

La 12e édition du festival de l'ail s'est tenue ce samedi à Buchlovice, dans la région de Slovácko, en Moravie du Sud. L'objectif de la manifestation est notamment de faire la promotion des producteurs locaux. Une cinquantaine de vendeurs tchèques mais aussi slovaques étaient présents, tandis qu'une centaine de variétés différentes étaient proposées. En raison de la chaleur, le nombre de visiteurs de l'un des plus importants festivals du genre organisés en République tchèque était cependant moindre que les années précédentes. Pour autant, tous les producteurs se félicitent de la récolte particulièrement bonne de cette année. Selon les statistiques, les Tchèques consomment en moyenne environ deux kilos d'ail par an et par personne. Toutefois, environ la moitié de la quantité vendue sur le marché tchèque provient des exportations, essentiellement en provenance de Chine, d'Espagne et de Pologne.

 

Cyclisme : Roman Kreuziger 3e de la Clasica San Sebastian

 

Roman Kreuziger s'est classé 3e de la Clasica San Sebastian disputée ce samedi dans le Pays basque, en Espagne. Six jours après l'arrivée du Tour de France, qu'il a terminé à la 5e place du classement général, le coureur tchèque de l'équipe Saxo-Tinkoff a été devancé par le Français Tony Gallopin, vainqueur en solitaire, et au sprint par l'Espagnol Alejandro Valverde. Cette saison, Roman Kreuziger a remporté lors de l'Amstel Gold Race, en avril aux Pays-Bas, la première classique (course d'un jour) de sa carrière. Il y a quatre ans de cela, le Tchèque avait déjà pris la 2e place de la Clasica San Sebastian.

 

 

 

(Source : Radio-Prague 27.07.2013)  

 

 

Le ministre des Finances veut des changements dans les conseils de surveillance de certaines entreprises publiques  

 

Le nouveau ministre des Finances, Jan Fischer, entend procéder à différents changements dans les conseils de surveillance de plusieurs entreprises contrôlées majoritairement par l’Etat tchèque. L’ancien ministre de la Défense Alexandr Vondra et l’ancien député Marek Šnajdr (tous deux membres du parti démocrate civique, ODS, principale formation de l’ancienne coalition gouvernementale de droite dirigée par Petr Nečas) devraient ainsi quitter leurs fonctions dans les organes respectivement de Český Aeroholding et de Čepro. Selon Jan Fischer, Alexandr Vondra et Marek Šnajdr ne représentent plus actuellement l’Etat et ne sont pas suffisamment spécialisés dans les domaines de compétences requis. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Finances, ce dimanche midi, à la Télévision tchèque. Alexandr Vondra et Marek Šnajdr, comme un autre ancien député ODS Ivan Fuksa ou l’ancien ministre délégué Zdeněk Zajíček, avaient obtenu ces postes il y a quelques mois en échange de l’abandon négocié avec l’ancien Premier ministre Petr Nečas de leurs fonctions au sein du gouvernement ou à la Chambre basse.

 

Le ministère des Finances va débloquer 80 millions d’euros supplémentaires pour éliminer les dommages des inondations  

 

Le ministère des Finances prévoit également de libérer deux milliards de couronnes supplémentaires (80 millions d’euros) pour éliminer les dommages causés par les graves inondations du début du mois de juin. C’est ce qu’a annoncé le minstre Jan Fischer, ce dimanche. Au moment de la catastrophe, le ministère avait déjà accordé deux milliards de couronnes au ministère de l’Agriculture pour faire face aux besoins les plus urgents. Les inondations, qui ont causé la mort de quinze personnes et nécessité l’évacuation de 26 000 autres, ont touché sept des quatorze régions du pays et environ 950 communes. Selon diverses estimations, le montant total des dommages s’évalue à plusieurs dizaines de milliards de couronnes.

 

Records de chaleur dans tout le pays

 

Des records de chaleur ont été battus un peu partout dans le pays ce dimanche pour un 28 juillet. Plus de quatre-vingt-dix stations météorologiques existantes depuis au moins trente ans avaient annoncé de nouveaux records à 14H30. Ce dimanche est pour l’instant la journée la plus chaude de l’année. Selon les données dont disposait en milieu d’après-midi l’Institut hydrométéorologique tchèque (ČHMÚ), la température la plus élevée a été enregistrée à la station de Karlov, à Prague, avec 37,5° C. Les météorologues prévoyaient cependant que le mercure dépasse la barre des 40° C un peu plus tard dans la journée.

 

150 chrétiens tchèques ont assisté à la messe de clôture des JMJ à Rio de Janeiro

 

Un groupe d’environ 150 Tchèques se trouvait parmi les quelque trois millions de personnes qui ont participé, ce dimanche, à la messe de clôture des XIVes Journées mondiales de la jeunesse de Rio de Janeriro célébrée par le pape François. La foule immense était réunie sur la célèbre plage de Copacabana. Les jeunes pélerins tchèques étaient accompagnés durant toute la semaine notamment du cardinal et archevêque de Prague Dominik Duka.

 

Une culture de cannabis incendiée en Bohême de l’Ouest

 

Une culture de cannabis en intérieur a été incendié samedi matin dans la commune de Vřesová, dans la région de Sokolov (Bohême de l’Ouest). La culture se trouvait dans un des bâtiments d’une ancienne ferme. Plus de 300 pieds ont été brûlés. L’information a été communiquée, ce dimanche, par le porte-parole des pompiers de la région. Une enquête a été ouverte par la police. Récemment, la Centrale nationale de lutte contre la drogue a publié son rapport annuel selon lequel 563 kilos de cannabis ont été saisis par la police tchèque en 2012, tandis que près de 200 lieux de culture en intérieur ont été dlcouverts pour plus de 90 000 pieds. Cependant, la production globale de cannabis en intérieur en République tchèque est estimée à environ sept tonnes.

 

(Source : Radio-Prague 28.07.2013)

 

 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Revue de presse tchèque

 

 

08A2562 800px

 

 

1009776 532638923452692 198802241 n

 

 

 08A2559 800px

 

 

 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Cantal

Une mise à jour avec quelques photos réalisées Mercredi dernier :
 
 
 
V4P2086 800px

08A2469 800px

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Cantal

 
armoiriestcheques
 
     

Agence de presse ČTK : La Cour suprême interprète de manière extensive l’immunité parlementaire

 
Dans sa justification de la mise en liberté des trois anciens députés ODS accusés de corruption, la Cour suprême a fait une interprétation extensive de l’immunité parlementaire. Cela résulte du texte consulté ce lundi par l’agence de presse ČTK. Selon la Cour, un député exerce son mandant également par le fait d’y renoncer. Des discours prononcés, des gestes, des déclarations écrites ainsi que des manifestations diverses d’opinion sont considérés par la Cour comme un acte de « s’exprimer à la Chambre des députés, » condition nécessaire pour satisfaire aux critères de l’immunité parlementaire. Selon l’agence de presse ČTK, dans la justification écrite de la mise en liberté de l’ancien député Petr Tluchoř, la Cour suprême a approfondi son argumentaire en qualifiant la Chambre des députés comme un lieu des compromis qui incite des députés à jongler entre leur appartenance partisane et la représentation des citoyens. Cependant, la décision de la Cour ne suppose pas la cessation de l’enquête. Elle impose une redéfinition des termes de l’accusation et la recherche des preuves que le comportement corruptif se déroulait en dehors de la Chambre basse.
 

Résultat des négociations entre le Premier ministre et le parti Affaires publiques : entente sur la majeur partie du programme gouvernemental

 
Le Premier ministre Jiří Rusnok s’est entretenu ce lundi avec le président du parti Affaires publiques, Vít Bárta. A la conférence de presse qui suivait les négociations, les deux hommes politiques ont affirmé leur entente sur la majorité des points du programme gouvernemental. Selon Jiří Rusnok, il y a une forte chance que les deux équipes trouvent un accord sur le soutien au gouvernement d’experts. Vít Bárta a conditionné les votes des onze députés des Affaires publiques par l’issue positive des rencontres de son parti avec plusieurs ministres du nouveau gouvernement. Il voudrait auditionner notamment le ministre de l’Agriculture, Miroslav Toman, concernant la qualité et le prix des denrées alimentaires, ou bien entendre le ministre des Transports, Zdeněk Žák, sur la reconstruction de D1, la principale autoroute en République tchèque.
 

Le président de la République reçoit les représentants des clubs parlementaires à la Chambre des députés

 
Après avoir reçu la présidente du club parlementaire du parti Affaires publiques, Kateřina Klasnová, ce dimanche, le président de la République, Miloš Zeman, a reçu ce lundi les représentants des clubs parlementaires, du parti civique démocrate, de la social-démocratie et du TOP09 et représentants du parti des maires et indépendants. Suite à son rencontre avec le président Miloš Zeman, Jeroným Tejc du parti social-démocrate a affirmé qu’il partage avec le chef de l’Etat l’aversion à un gouvernement de droite. Cependant, le choix de Jan Fischer au poste du ministre des Finances complique selon Jeroným Tejc les négociations sur le soutien que son parti pourrait apporter au nouveau gouvernement. Les réunions se poursuivent de côté présidentielle par la rencontre du président avec Marek Benda de l’ODS. Malgré ces efforts, aucun parti politique n’a encore promis d’accorder sa confiance au gouvernement d’experts.
 

Avant de démissionner, l’ancien gouvernement de Petr Nečas a accordé près de 243 millions de couronnes de primes

 
L’ancien gouvernement de Petr Nečas, qui a démissionné le 17 juin dernier, a néanmoins accordé près de 243 millions de couronnes de primes (environ 9,72 millions d’euros) aux employés de différents ministères. C’est le quotidien Lidové Noviny, lequel dévoile l’information ce lundi, en soulignant que cela fait près de 3,5 fois plus qu’au premier semestre de l’année dernière. La somme la plus élevée, à savoir 97 millions de couronnes (environ 3, 88 millions d’euros) a été accordée au Ministère de la Défense. Selon son porte-parole, Jan Pejsek, tous les 29 000 employés du Ministère ont mérité ces primes, après avoir aidé à éliminer les dégâts des inondations.
 

Bilan de l’amnistie présidentielle de Václav Klaus : 500 enquêtes judiciaires arrêtées

 
Près de 500 enquêtes judiciaires impliquant environ 900 accusés ont été arrêtées en conséquence de l’amnistie controversée de l’ancien président Václav Klaus, selon un communiqué de presse du procureur de la République publié ce lundi. Un article de l'amnistie permet l'arrêt des procès qui durent plus de huit ans et dont la peine exigée ne dépasse pas douze ans. En raison de cette clause, l’amnistie a également terminé la procédure judiciaire de certaines enquêtes des affaires économiques. 46 % des délinquants amnistiés ont été jugés pour des délits contre la propriété, des cambriolages ou des fraudes. Selon Helena Markusová, la porte-parole de la procurature, nous ne connaissons pas encore des chiffres finals puisque plusieurs cas restent à être examinés. Le procureur de la République Pavel Zeman a initié une procédure de révision de l’arrêt des plus grandes affaires économiques, comme Progres Invest ou H-systém, auprès de la Cour suprême. Ces affaires impliquent des dommages de l’ordre de milliards de couronnes.
 

Hebdomadaire Euro : la décision sur l’extension de la centrale nucléaire de Temelín sera retardée d’un an

 
La décision finale concernant l’extension de la centrale nucléaire de Temelín sera prise par la compagnie ČEZ avec un an de retard, a déclaré dans son interview pour l’hebdomadaire Euro le directeur de la stratégie de ČEZ, Pavel Cyrani. Quant à Temelín, trois processus se déroulent en parallèle. Il y a d’un côté la poursuite de l’appel d’offre pour son extension qui est gérée entièrement par la compagnie ČEZ (dont l'Etat est l'actionnaire majoritaire). Cependant, ses représentants attendent l’aboutissement de deux autres procédures. Il s’agit de formuler la stratégie énergétique nationale qui déterminera des priorités d’investissement public dans les années à venir. Celle-ci pourrait être terminée en automne de cette année. Dernièrement, ČEZ retarde sa décision « jusqu’à ce qu’un environnement propice à l’investissement dans l’énergétique ne soit assurée », selon Pavel Cyrani. La compagnie attend qu’un prix de l’énergie soit garanti par l’Etat, décision qui ne serait probablement pas faite par le gouvernement d’experts de Jiří Rusnok.
 

12 000 nouvelles entreprises créées depuis le début de l’année

 
Le nombre de nouvelles entreprises s’accroît en République tchèque. Selon les statistiques de Bisnode, la compagnie de consultance, 12 024 entreprises ont vu le jour depuis janvier 2013. Pour Petra Štěpánová de Bisnode, cela est un signe d’optimisme qui retourne dans le milieu entrepreneur tchèque. Si le nombre des firmes continue à s’accroître dans la seconde moitié de l’année, il s’agirait de l'acroissement le plus important depuis six ans. Effectivement, le plus d’entreprises ont été lancées en 2007, l’année du boom économique. En revanche, les années 2011 et 2012 ont été statistiquement les plus faibles. Selon les chiffres de Bisnode, la majorité des entreprises (environ 90%) a été enregistrée avec un capital du montant minimum pour le démarrage de leur firme, soit 200 000 couronnes (8 000 euros) et 2 millions de couronnes (80 000 euros) pour des deux types d’entreprises.
 

Science : un chercheur tchèque se voit accorder une bourse de 2 millions d’euros pour sa recherche en virologie structurale

 
Pavel Plevka, jeune chercheur tchèque, chef du groupe de recherche à l’Institut centre-européen des technologies attaché à l’Université Masaryk à Brno, a reçu une bourse de deux millions d’euros pour sa recherche en virologie structurale. Pavel Plevka, qui a fait des études en biologie moléculaire à Brno, en Suède et aux Etats-Unis, a obtenu le soutien quinquennal du Conseil européen de la recherche dans le cadre du programme « Starting Grants » qui permet aux jeunes chercheurs de composer leur propre équipe et initier une recherche. Plevka est le sixième candidat tchèque depuis 2007 qui a remporté la bourse. Dans son travail il se concentrera sur des picornaviridés, qui sont à l'origine du rhume banal mais également des maladies beaucoup plus graves comme la méningite. Dans son communiqué de presse publié ce lundi, Plevka a noté avoir obtenu la bourse puisque sa recherche peut entrainer une amélioration du niveau de vie des gens. En effet, chaque année, plus d'un milliard de personnes sont infectées par un picornavirus.
 
(Source : Radio-Prague 22.07.2013)
     

Les députés communistes pourraient soutenir le gouvernement de Jiří Rusnok

 
Après avoir rencontré le président Miloš Zeman ce mardi, le chef du groupe parlementaire des communistes à la Chambre des députés, Pavel Kováčik, a indiqué que sa formation pourrait soutenir le gouvernement de Jiří Rusnok. Le parti communiste voudrait en effet éviter le retour de la coalition de droite au pouvoir, tombée à la mi-juin suite à un scandale de corruption. Depuis dimanche, le chef de l'Etat rencontre les représentants des différentes formations politiques en vue de trouver un soutien au gouvernement "d'experts" qu'il a appelé de ses souhaits. Le parti communiste doit décider début août s'il votera la confiance ou non au cabinet de Jiří Rusnok, lequel ne dispose pour l'heure d'aucun soutien à la Chambre basse du Parlement. Il doit pourtant obtenir 101 voix sur les 200 que compte la Chambre des députés.
 

La proposition de restreindre l’immunité parlementaire a une forte chance d’être soutenue par le Sénat

 
La proposition de la sénatrice et ancienne juge à la Cour constitutionnelle, Eliška Wágnerová qui concerne la restriction de l’immunité parlementaire, a une forte chance de recueillir le soutien nécessaire pour être déposée en tant que plainte à la Cour constitutionnelle. Le président du Sénat, Milan Štěch, et le président du comité juridique du Sénat, Miroslav Antl (les deux du parti social-démocrate), ont exprimé leur appui à ce projet, ce lundi. Pour qu’elle puisse être déposée auprès de la Cour, la plainte doit recueillir dix-sept signatures des sénateurs. Eliška Wágnerová s’oppose avant tout à la définition spatiale que donne la Cour suprême à l’immunité parlementaire. Selon celle-ci, les actes d’un député sont protégés s’ils se déroulent sur le sol de la Chambre basse. Il s’agit donc de remettre en cause devant la Cour constitutionnelle ce raisonnement de la Cour suprême qui a permis, la semaine dernière, la mise en liberté des trois anciens députés ODS accusés de corruption.
 

UE : près de 400 millions d'euros débloqués pour moderniser les chemins de fer tchèques

 
La Commission européenne a validé le déblocage de près de 400 millions d'euros pour financer des projets de modernisation du réseau ferré tchèque. 262 millions d'euros provenant du Fonds européen de développement régional seront plus spécifiquement alloués à deux projets. Ceux-ci concernent la rénovation d'un tronçon de 30 kilomètres à la frontière tchéco-slovaque près de Český Těšín, le troisième corridor de transport ferroviaire le plus important en République tchèque et qui doit à terme permettre la liaison entre l'Allemagne et la Slovaquie. Le reste de l'argent doit contribuer à la modernisation d'un tracé entre Beroun et Zbiroh en Bohême centrale. Cela concerne la voie ferrée reliant Prague à Plzeň. Les trains pourront alors y circuler à la vitesse de 155 km/h.
 

Statistiques : les Tchèques moins nombreux et plus âgés en 2101

 
La République tchèque devrait commencer à perdre des habitants en raison de la faiblesse de sa fécondité et d'une population déclinante selon l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ) qui a rendu public ce mardi une étude sur les projections démographiques pour 2101. Alors que 10,5 millions de personnes vivent actuellement en République tchèque, ils ne seraient plus que 7,5 millions à l'aube du XXIIe siècle. La population va continuellement vieillir et un tiers de la celle-ci aurait alors plus de 65 ans, en tablant sur une augmentation de l'espérance de vie de dix années. Déjà en 2050, les centenaires devraient être plus de 15 000 en République tchèque. Si la population tchèque a légèrement augmenté ces dernières années, c'est grâce à l'immigration, mais elle ne devrait pas être suffisante à l'avenir pour assurer une croissance démographique positive.
 

Les données bancaires de certains clients de la Komerční banka accessibles par erreur à d'autres usagers sur Internet

 
Les données personnelles bancaires de certains clients de la Komerční banka ont été accidentellement disponibles à d'autres usagers du service Internet de l'établissement, selon la Radio tchèque ce mardi. Un auditeur a ainsi contacté le média pour déclarer qu'en fréquentant ce site Internet, il avait eu la possibilité de prendre connaissance de certaines informations telles que les noms, adresses et autres de différents clients de la banque. Il a, par exemple, pu accéder à ces données pour l'ancien ministre des Finances et vice-président du parti conservateur TOP 09 Miroslav Kalousek. Les visiteurs pouvaient également modifier ces informations. La Komerční banka a annoncé prendre le problème très au sérieux et a bloqué l'accès à sa banque de données.
 

Démantèlement d'un gang de trafiquants de cornes de rhinocéros

 
Les policiers ont arrêté les membres d'un gang international lequel exportait illégalement des cornes de rhinocéros strictement protégés depuis l'Afrique du Sud. La douane et l'Inspection tchèque de l'environnement ont mis la main sur 24 cornes pour un montant estimé à 100 millions de couronnes (environ quatre millions d'euros). Il s'agit de la plus grande capture du genre en République tchèque. Seize personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire et quinze ont été placées en détention provisoire. Tous risquent jusqu'à huit années de prison pour mauvais traitement sur une espèce protégée.
 

Le festival « Slow Food » à Brno attire les visiteurs par ses spécialités gastronomiques

 
Le festival « Slow food » (« Repas lent » en français) organisé à Brno passe à sa seconde partie. La troisième édition de cet événement attire des participants grâce aux repas préparés à base de produits locaux et de grande qualité. Le festival se donne pour objectif de présenter les vertus d’un repas mangé lentement et en savourant des ingrédients régionaux. Par le nombre de réservations, l’édition de cette année a déjà dépassé celle de 2012. Pour Lucie Frgalová de l’association Slow Food Brno, l’intérêt des participants traduit une volonté de consommer une nourriture de qualité qui se propage en République tchèque. Le festival propose ce jeudi une dégustation de vins provenant de la Moravie. Pendant le weekend, des ateliers de cuisson des tartes seront ouverts au château de Veveří.      
 
(Source : Radio-Prague 23.07.2013)
 
     

La Saxe accuse les Tchèques de polluer l'Elbe

 
Les autorités de la région fédérale allemande de Saxe accusent les Tchèques de déverser des substances toxiques dans l'Elbe, fleuve prenant sa source en Bohême et qui poursuit ensuite sa route dans le länder. Le ministre de l'Environnement de Saxe, Frank Kupfer, s'est ainsi exprimé dans le tabloïd Bild pour déclarer qu'entre 2010 et 2013, il y a eu au moins vingt cas de pollution de l'eau du côté tchèque. Il s'agirait par exemple d'huile moteur ou de carbonate de potassium s'écoulant dans la rivière. Les autorités tchèques n'auraient pas pris la peine d'alerter les habitants et leurs homologues allemands.
 

Le Président de la République souhaiterait l’abolition complète de l’immunité  parlementaire

 
Le Président de la République, Miloš Zeman, serait favorable à une limitation significative de l’immunité parlementaire, qui, selon lui, ne devrait s’appliquer qu’aux déclarations des députés, au sein même de la Chambre des députés, ainsi qu’à l’extérieur. Dans le meilleur des cas, Miloš Zeman, souhaiterait l’abolition totale de l’immunité. Toutefois, il ne s’imagine pas qu’il serait possible de faire voter un amendement de la Constitution tchèque à la Chambre des députés, avant les prochaines élections. Selon, Miloš Zeman, le gouvernement de Jiří Rusnok sera le garant nécessaire de l’indépendance des enquêtes, mettant en cause certains hommes politiques de la haute fonction publique.
 

Le nouveau chef du Bureau du gouvernement est un proche du président de la République

 
Le nouveau chef du Bureau du gouvernement sera Radek Augustin, le vice-président du Parti des droits des citoyens (SPOZ), fondé en 2009 par le Président de la République, Miloš Zeman. C’est ce qu’a fait savoir ce mercredi, le premier ministre, Jiří Rusnok. Pour Miroslava Němcová, la présidente de la Chambre des députés et vice-présidente du parti civique démocrate (ODS), cette nomination fait état de preuve évident du lien d’interdépendance entre le gouvernement, le Président de la République et le Parti des droits des citoyens (SPOZ).
 

Le président de la social-démocratie est persuadé qu’il aura une chance de former un nouveau gouvernement

 
Le président de la social-démocratie, Bohuslav Sobotka, est persuadé que le président de la République, Miloš Zeman, lui accordera une chance pour former un nouveau gouvernement, dans le cas où le cabinet d’experts de Jiří Rusnok, actuellement en place, n’obtienne pas la confiance de la Chambre des députés. Si le cabinet de Jiří Rusnok n’obtient pas la confiance lors du vote, prévu pour le 8 août, le chancelier du château de Prague, Vratislav Mlynář, affirme que le président de la République désignera très probablement la présidente de la Chambre des députés, Miroslava Němcová, précédemment soutenue par le parti civique démocrate (ODS). Toutefois, le chef des sociaux démocrates, Bohuslav Sobotka, a souligné qu’il n’était pas judicieux de soutenir un membre du parti de la coalition douteuse et suspecte.
 

Les représentants municipaux et les habitants protestent contre la construction d’un aéroport international à Vodochody

 
À l’endroit même d’un aéroport civil actuel, situé près de la ville de Vodochody, la société Penta veut y construire un aéroport international, où près de 35 000 départs et arrivées seraient enregistrées par an. Les municipalités situées aux alentours de la ville ne sont pas d’accord sur un éventuel entérinement de la documentation relative à l’évaluation de l’impact de l’élargissement de l’aéroport sur l’environnement. Les représentants municipaux ont indiqué ce lundi que la documentation en question présentait de nombreuses lacunes. Ce mardi, à Prague, plus de trois cents opposants au projet, issus également de l’initiative « Stop à l’aéroport Vodochody », ont discuté publiquement sur le futur de l’aéroport avec l’adjointe au Ministère de l’environnement, Jaroslava Honová, et ont fait savoir leur mécontentement quant à la date de cette réunion publique, fixée à un moment où la plupart des gens étaient partis en vacances. Jaroslava Honová a rétorqué, que la discussion publique avait déjà était ajournée, en raison des inondations du début du mois de juin. Toutefois, les représentants de l’investisseur Penta, ainsi que Jaroslava Honová ont été hués par la salle, qui avait appris la permission de vols de nuit, chose qui n’avait pas été prévue.
 

L’homme d’affaires tchèque, Radovan Krejčíř, échappe à une tentative d’assassinat en Afrique du Sud

 
L’homme d’affaires tchèque, Radovan Krejčíř, aurait échappé à une tentative d’assassinat à Johannesburg. Ce mercredi matin, Radovan Krejčíř a été la cible de plusieurs tirs d’une arme télécommandée, au moment même où il sortait de sa voiture pour se rendre à son bureau. C’est ce qu’a fait savoir le serveur d’actualités sud-africain Eye Wittness News. La police enquête sur l’affaire. En possession d’un faux passeport, Radovan Krejčíř est arrivé des Seychelles en Afrique du Sud en 2007. L’année dernière, la République tchèque l’a condamné à onze ans de prison pour évasion fiscale, dont le montant s’élève à près de 500millions de couronnes (environ 20 millions d’euros). Toutefois, le tribunal de Johannesburg n’a pas encore décidé de son extradition, même si la prochaine audience est fixée au 5 août prochain. Radovan Krejčíř, qui s’était retrouvé à deux reprises devant les tribunaux sud-africains, pour fraude à l’assurance et participation à vol armée, a été relâché dans les deux cas. Les médias d’Afrique du Sud associent Radovan Krejčíř à la mafia locale et le rende responsable de meurtres de ses propres associés.
 

Les dommages provoqués par les inondations s’élèvent à plus de 4 milliards de couronnes à Prague

 
Le coût total des dommages liés dus aux inondations dans la ville de Prague s’élève à plus de 4 milliards de couronnes, environ 160 millions d’euros. Un peu plus de la moitié de cette somme, à savoir 2,2 milliards de couronnes, est relative aux dommages dans la sphère publique, tandis que de 2milliards de couronnes seront nécessaires aux réparations de propriétés privées. Les inondations du début du mois de juin, ont touché une dizaine de quartiers de la capitale tchèque, comme Modřany, Zbraslav, Lahovice ou Troja, ainsi que plusieurs régions du territoire tchèque. Les inondations avaient fait quinze victimes.
 

Pilsner Urquell remporte un litige à propos d'une marque de bière

 
La brasserie Pilsner Urquell, internationalement connue pour la bière du même nom, a remporté le litige commercial qui l’opposait à un homme qui souhaitait faire enregistrer la marque Pilsener Adler Quell. La société basée à Plzeň, en Bohême de l’Ouest, s’inquiétait du fait que cet intitulé puisse parasiter la réputation de sa bière phare et a donc déposé un recours auprès du Bureau de la propriété industrielle au tribunal de la ville de Prague. Celui-ci a donné raison à Pilsner Urquell et ce verdict a été confirmé ce mercredi par la Cour administrative suprême. La brasserie la plus importante de République tchèque compte 200 marques déposées auprès du Bureau de la propriété industrielle.     
 
(Source : Radio-Prague 24.07.2013)
   
 
 

Le Président de la République pourrait exiger les signatures des 101 députés

Le Président de la République, Miloš Zeman, suppose que certains partis politiques à la Chambre des députés soutiendront le gouvernement de Jiří Rusnok lors du vote de confiance, le 8 août prochain. Toutefois, si le Premier ministre, Jiří Rusnok, n’obtient pas cette confiance, le Président de la République a fait savoir, qu’avant même qu’il n’envisage d’accorder à la droite une deuxième tentative de formation du gouvernement, il exigera des partis de l'ODS et de TOP 09, des signatures notariées des 101 députés, nécessaires pour soutenir un nouveau gouvernement. Dans ce cas de figure, Miroslava Němcová (ODS), l’actuelle présidente de la Chambre des députés serait pressentie par les partis de droite au poste de Première ministre.

Risque de montée des tensions ethniques à Plzeň

Un certain nombre de plaintes ont été formulées à l'égard de la communauté rom de la ville de Plzeň, en Bohême de l'Ouest, et les autorités craignent que certains conflits violents puissent éclater. Le conseil municipal et la police ont donc réagi en prenant des mesures préventives telles qu'une présence policière renforcée dans certains quartiers, une surveillance vidéo accrue ainsi que la mise en place de médiateurs rom pour favoriser le dialogue. Des émeutes sont survenues récemment à České Budějovice en Bohême du Sud entre des activites d'extrême-droite et des membres de la communauté rom. Selon Ladislav Plochý, de l'association "Une ville sûre", ces événements pourraient avoir une influence sur la recrudescence des tensions ethniques à Plzeň, notamment du fait de leur médiatisation.

Miloš Zeman pour une répression accrue des manifestations de néo-nazis

Dans un entretien accordé à l'agence de presse ČTK, le chef de l'Etat Miloš Zeman s'est prononcé pour que le dispositif répressif à l'égard des néo-nazis soit étendu. Il réagissait aux émeutes provoqués ces dernières semaines par des militants d'extrême-droite dans le quartier Maj à České Budějovice en Bohême du Sud mais également à quelques défilés d'activistes néo-nazis, tous dirigés à l'encontre de la minorité rom. Le président de la République a déclaré que "le seul moyen de lutter contre ces groupuscules était de renforcer la répression, en brisant leurs manifestations, les pseudo-concerts au cours desquels ils font des saluts nazi et en interdisant les boutiques proposant des articles faisant l'apologie d'idéologies racistes".

Le Président de la République signe la liste des premiers nouveaux ambassadeurs

Le Président de la République, Miloš Zeman, va très probablement signer ce jeudi après-midi, la liste comportant le nom de certains nouveaux ambassadeurs. Il s’agirait d’ambassadeurs, pour lesquels il n’existe aucun doute quant à leurs compétences. Après plusieurs mois de différends entre le Président de la République et l’ancien ministre des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg (TOP 09), cela marque un déverrouillage de la situation relative à la nomination de nouveaux ambassadeurs tchèques.

Un comité de l'ONU appelle la Tchéquie à fermer une porcherie située sur un ancien camp nazi pour les Roms    

Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU a appelé ce jeudi la République Tchèque à fermer une porcherie située sur le site d'un ancien camp nazi destiné aux Roms. Situé à Lety au sud de la Bohême, cet élevage de porc a été construit en 1970 sous le régime communiste. Depuis 1989, la question de la destruction de cette porcherie détenue par une société privée se pose mais n'a jusqu'alors jamais été réalisée au motif qu'il serait trop coûteux de racheter la ferme ou de la relocaliser. Entre 1940 et 1943, l1.308 Roms ont été emprisonnés dans le camp de Lety, 327 Roms y ont trouvé la mort dont 241 enfants. D'autres ont été transférés vers des camps d'extermination.

Miloš Zeman exprime son soutien au procureur de la République Ivo Ištvan

Le président Miloš Zeman a rencontré ce jeudi le procureur de la République de la ville d'Olomouc Ivo Ištvan afin de lui exprimer son soutien dans sa "croisade" contre la corruption. Le magistrat est en effet en charge de l'affaire de corruption et d'espionnage qui a conduit à la démission du gouvernement de droite de Petr Nečas en confondant la directrice de cabinet de ce dernier. L'échange entre les deux hommes est intervenu alors à la sortie de l'ancien chef de gouvernement qui a accusé les procureurs "d'harceler les hommes politiques et de vouloir prendre le pouvoir". Miloš Zeman a voulu assuré à Ivo Ištvan qu'il avait tout son soutien pour conduire à bien son enquête en toute indépendance.

Très vite, l'ancien ministre des Finances et vice-président du parti conservateur Miroslav Kalousek a réagi en indiquant que la rencontre entre Miloš Zeman et Ivo Ištvan témoignait du manque d'impartialité du procureur.

Accord entre deux ministères pour promouvoir les intérêts économiques tchèques à l'étranger    

Le ministre des Affaires étrangères Jan Kohout et celui de l'Industrie et du Commerce Jiří Cienciala ont signé ce jeudi un accord en vue de soutenir les intérêts économiques tchèques à l'étranger. Selon le chef de la diplomatie tchèque qui s'est exprimé lors d'une conférence de presse après la rencontre, ce rapprochement signe la fin de plus d'une année de conflit entre les deux cabinets et marque un renouveau en matière de représentation des intérêts tchèques au-delà des frontières. Il a promis que cela permettrait aux exportateurs tchèques et aux éventuels investisseurs étrangers en République tchèque de bénéficier de meilleurs services. Jiří Cienciala a quant à lui détaillé le contenu de l'accord qui prévoit notamment l'envoi de 44 experts en commerce dans les ambassades tchèques.

Le ministère des Finances revoit à la baisse ses prévisions de croissance

Le ministère des Finances a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour cette année et l'année prochaine. Selon ses nouvelles données publiées ce jeudi, le produit intérieur brut (PIB) se contracterait de 1,5% en 2013 et devrait connaître une croissance de 0,8% en 2014. Au mois d'avril dernier, le ministère prévoyait que la croissance stagnerait cette année et qu'elle augmenterait de 1,2% l'an prochain. Selon ce cabinet, c'est la baisse des investissements en République tchèque qui expliquerait ces prévisions moins optiministes. Le pays connaît la plus longue récession économique de l'histoire récente et le chômage atteint des niveaux élevés. Il était de 7,3% en juin dernier et a baissé ces derniers mois essentiellement du fait du travail saisonnier.

 
(Source : Radio-Prague 25.07.2013)
 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Revue de presse tchèque

 

08A2322 800px

 

 

Voir le diaporama

 

 

08A2327 800px 

 

08A2324 800px 

 

08A2342 800px

 

 

08A2359 800px

 

 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Cantal

 

08A2163 800px

 

Vous ne la reconnaissez pas ? C'est Ilona fille d'Elégante.

Les deux stars du Salon International de l'Agriculture 2013

 

Voir le diaporama

 

 

08A2202 800px

 

 Une partie du troupeau, Je peux vous dire qu'il faisait très chaud ce 20 juillet

et tout ce beau monde se tenait à l'ombre !

 08A2174 800px

 

 

08A2206 800px

 

 Le taureau Gentleman. On t'en fait des drôles de trucs !

 

 

08A2181 800px

 

Je fais de la Harley sans permis !

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Cantal

 

armoiriestcheques

 

 

Pour la Cour suprême, l’immunité des trois anciens députés remis en liberté se rapporte à l’abandon de leur mandat, et non pas aux circonstances  

 

Selon la Cour suprême, l’immunité parlementaire dans l’affaire des trois anciens députés ODS remis en liberté cette semaine se rattache uniquement à l’abandon de leur mandat à la Chambre des députés, et non pas aux circonstances et raisons qui ont motivé leur décision. Les députés ont en effet le droit politique de voter comme bon leur semble ou de renoncer à leur mandat. Ainsi donc, le jugement des autres circonstances et des motivations des trois anciens députés Petr Tluchoř, Ivan Fuksa et Marek Šnajdr peut faire l’objet d’une nouvelle enquête judiciaire. C’est ce qu’a expliqué, ce vendredi, le porte-parole de la Cour suprême, Petr Knötig. Selon ce dernier, la Cour ne pouvait pas se prononcer sur les circonstances dans lesquelles les trois députés ont renoncé à leur mandat ni sur les raisons de leur décision. Autrement dit, les députés étaient encore protégés par leur immunité parlementaire lorsqu’ils ont renoncé à leur mandat. Placés en détention préventive en juin dernier dans le cadre du vaste scandale de corruption qui a entraîné la chute de la coalition gouvernementale de Petr Nečas, Petr Tluchoř, Ivan Fuksa et Marek Šnajdr ont été remis en liberté mardi dernier suite au verdict rendu par la Cour suprême basé sur une interprétation contestée par beaucoup de l’immunité parlementaire (pour plus de détails, cf. Faits et événements du 17 juillet).

 

Jana Nagyová, la compagne et l’ancienne directrice du cabinet de l’ancien Premier ministre Petr Nečas, remise en liberté  

 

Jana Nagyová, l’ancienne directrice du bureau de l’ancien Premier ministre Petr Nečas, a été remise en liberté, ce vendredi, après un mois passé en détention préventive. Jana Nagyová avait été arrêtée en juin dernier dans le cadre de l’affaire de corruption et d’abus de pouvoir qui a entraîné la chute de la coalition gouvernementale de droite. La décision a été prise par le Tribunal régional d’Ostrava, qui a donc donné satisfaction à la plainte déposée par l’avocat de Jana Nagyová. La cour a estimé qu’il n’y avait plus de risques que Jana Nagyová influence les témoins de l’affaire, déjà entendus. Eux aussi arrêtés, l’ancien directeur du service de renseignement militaire Ondrej Páleník et l’ancien vice-ministre de la Défense Roman Boček ont également été libérés. Outre l’affaire de corruption dans laquelle figurent les trois anciens députés ODS (cf. info ci-dessous), Jana Nagyová, compagne de Petr Nečas, est également accusée d’abus de pouvoir pour avoir organisé, avec l’aide du service de renseignement militaire, des filatures de l’épouse de l’ancien Premier ministre, qui a récemment engagé une procédure de divorce.

 

Le président Miloš Zeman signe deux nouvelles lois devant attirer des investissements étrangers  

 

Le président Miloš Zeman a signé deux nouvelles lois concernant les sociétés d’investissements et les fonds d’investissements, afin d’attirer davantage de sociétés d’investissements en République tchèque. Les nouvelles lois, qui ont été déposées par le gouvernement, doivent générer des conditions, devant rendre l’environnement juridique entrepreneurial de la République tchèque plus attractif aux yeux des entreprises étrangères et même nationales. Ces deux lois sont relatives à la directive européenne AIFMD réglementant les administrateurs des fonds alternatifs ; une directive devant être transposée dans le droit national tchèque le 22 juillet au plus tard.

 

Le président Miloš Zeman se rendra à la Commission européenne et au Parlement européen au mois de septembre  

 

Le président de la République tchèque, Miloš Zeman, planifie de se rendre à la Commission européenne à Bruxelles et au Parlement européen de Strasbourg, au mois de septembre. Il devrait y rencontrer de nouveau le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, ainsi que le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Dans la seconde moitié de l’année 2013, le président Zeman doit se rendre en Israël, en Serbie, en Roumanie, en Afghanistan et en Ukraine. Il s’apprête lui - même à recevoir les présidents du Vietnam, de l’Arménie, et de la République de Singapour. Les grandes puissances émergentes, à savoir le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine, accueilleront le président Zeman au début de l’année 2014.

 

 

(Source : Radio-Prague 19.07.2013) 

 

 

Le premier ministre Jiří Rusnok se rend ce dimanche à la résidence présidentielle de Lány  

 

Le Premier ministre, Jiří Rusnok, se rendra ce dimanche à la résidence présidentielle du château de Lány, où il rencontrera Miloš Zeman, le président de la République. C’est ce qu’a mentionné sans ajouter plus de détails, la porte-parole du président, Hana Burianová, sur le site internet du Château de Prague. Les dirigeants des clubs parlementaires des partis politiques se rendront au château de Lány, en début de semaine prochaine, à savoir ce lundi et ce mardi. Aux côtés de « son » nouveau Premier ministre, le président Zeman s’applique à obtenir le soutien nécessaire de la Chambre des députés au gouvernement intérimaire. L’économiste, Jiří Rusnok a été choisi par le président Zeman pour être à la tête d’un gouvernement d’experts, devant diriger le pays après la chute du gouvernement de coalition du Premier ministre Petr Nečas (ODS), liée à l’affaire de prétendue corruption politique, mettant en cause son ancienne chef de cabinet, Jana Nagyová.

 

Le ministre des transports exige le rétablissement immédiat des travaux sur l’autoroute D1  

 

Le ministre des transports, Zdeněk Žák, exige de la société OHL ŽS un rétablissement immédiat des travaux de modernisation sur l‘autoroute D1 dans la région de Vysočina. Dans le cas contraire, le Ministère des transports menace de résilier les contrats de construction, en évacuant les lieux, et rétablir la circulation, et ce malgré un état critique des voies. Le ministre des tranports s’est exprimé ce samedi, en affirmant que c’est l’ultimatum de l’entreprise exigeant une augmentation du prix qui gêne. Selon la direction des routes et des autoroutes, les travaux sur l’autoroute D1 avaient récemment cessé entre les villes Lhotka et Velká Bítěs, dans la région de Ždár, en raison de l’état critique des voies de circulation, qui était pire que prévu.

 

Selon le chef du Tribunal administratif suprême, la Cour suprême aurait dû expliquer son verdict  

 

Lors d’un entretien accordé ce samedi au quotidien tchèque Lidové noviny, le chef du Tribunal administratif suprême, Josef Baxa, a déclaré que la Cour suprême aurait dû immédiatement expliquer son verdict, relatif à la non poursuite des trois anciens députés, membres du parti civique démocrate. La Cour suprême a rendu un verdict, ce mardi, selon lequel les trois anciens députés, Petr Tluchoř, Marek Šnajdr et Ivan Fuksa, placés en détention préventive en juin dans le cadre du vaste scandale de corruption qui a entraîné la chute de la coalition gouvernementale, étaient protégés par leur immunité parlementaire au moment des faits et ne devaient donc pas être poursuivis. Ils ont ainsi été remis en liberté mardi soir. En échange de postes lucratifs dans des entreprises contrôlées par l’Etat, Petr Tluchoř, Ivan Fuksa et Marek Šnajdr, avaient accepté, à l’automne dernier, de renoncer à leur mandat à la Chambre des députés, afin de permettre l’adoption de plusieurs lois fiscales. Selon le chef du Tribunal admnistratif suprême, la décision de la Cour suprême n’a fait qu’aggraver la situation au sein de la société tchèque, tout en affirmant qu’il était nécessaire de définir de façon exacte la frontière entre tractations politiques et infractions, dans le cadre du droit pénal.

 

Manifestations de militants d’extrême-droite dans la ville de Svitavy

 

Environ soixante-dix radicaux d’extrême droite sont arrivés aujourd’hui dans la ville de Svitavy, dans la région de Pardubice, afin de protester contre l’emprisonnement du skinhead Vlastimil Pechanec. Ce dernier purge depuis 2003 une peine de 17 ans, pour avoir avoir assassiné le Rom Otto Absolon. Les militants d’extrême-droite se sont réunis pour la huitième fois dans la ville de Svitavy. Toutefois, les radicaux sont moins nombreux que les années précédentes.

 

Nouveaux rassemblements dans le quartier de Máj à České Budějovice

 

S’il n’y avait aucune manifestation de prévue pour ce weekend, la police a continué de surveiller la situation dans la ville de České Budějovice, en Bohême du Sud, et plus particulièrement la situation dans le quartier de Máj. C’est aux alentours de 18h ce samedi, qu’une soixante personnes a commencé à se rassembler dans le quartier de Máj, où vit une forte communauté Rom. Toutefois, aucun afrontement entre les manifestants et les policiers n’a encore été signalé. Selon le porte-parole de la police de Bohême du Sud, Jiří Matzner, la police anti-émeute est prête à intervenir si nécessaire. La semaine dernière, ainsi que deux semaines auparavant, des manifestations anti Roms de personnes d’extrême droite se sont déroulées dans la ville de České Budějovice et dans la ville de Duchcov, au nord du pays, provoquant l’arrestation d’une centaine de personnes.

 

  

(Source : Radio-Prague 20.07.2013) 

 

D’après le président de la République, le gouvernement intérimaire ne décidera pas l’avenir de la centrale nucléaire de Temelín  

 

En raison des négociations en cours sur le soutien parlementaire au gouvernement d’experts, et avant de recevoir le Premier ministre, Jiří Rusnok, lui-même, le président de la République, Miloš Zeman, a également invité ce dimanche à la résidence présidentielle de Lány, la présidente du club parlementaire du parti Affaires publiques, Kateřina Klasnová. Après leur rencontre, cette dernière a felicité le gouvernement d’experts de ne pas empêcher les enquêtes et investigations dans le cadre des affaires politiques. Le président de la République a également tenu à assurer, Kateřina Klasnová, que l’actuel gouvernement intérimaire ne décidera pas du vainqueur de l’appel d’offres concernant la centrale nucléaire de Temelín. Cette rencontre marque un début de séries de négociations avec les représentants des partis politiques, afin de soutenir le gouvernement intérimaire de Jiří Rusnok, lors du vote de confiance prévu pour le 8 août. Le président du parti Affaires publiques, Vít Bárta, doit être reçu par le Président de la République ce lundi.

 

Les habitants de douze communes ont élu leurs nouveaux représentants

 

Les résidents de douze communes ont élu ce samedi leurs nouveaux représentants. Ce sont principalement, les représentants indépendants, qui ont triomphé lors de ces élections. En dépit de la période des vacances, la participation à ces élections communales a été élevée ; dans de nombreuses municipalités la participation a atteint 70%. Les raisons de l’organisation des élections municipales ont résidé dans le fait que les formations de la plupart des précédents conseils municipaux se sont fractionnées, et que le nombre des membres du conseil a baissé sous la limite légale.

 

Les météorologues avertissent contre des incendies sur l’ensemble du pays

 

Les météorologues ont élargi les avertissements de possibles incendies sur l’ensemble du territoire tchèque, à l’exception des régions montagneuses. Les raisons de ces avertissements sont d’inquiétantes sécheresses, qui devraient se poursuivre sur la semaine prochaine. C’est ce qu’a fait savoir ce dimanche, l’Institut hydrométéorologique tchèque, qui n’avait jusqu’à présent émis un avertissement incendie qu’à légard de la Bohême centrale et de la région de la Moravie du Sud. La semaine qui vient de s’écouler a été la plus sèche depuis les 60 dernières années.

 

Concert de Leonard Cohen ce dimanche à Prague

 

C’est après quatre années, que le musicien et poète canadien revient dans la métropole pragoise. Dans le cadre de sa nouvelle tournée, « Old Ideas World Tour », qui succède aux tournées de 2008 et 2009, effectuées quinze ans après sa dernière tournée de 1993, le musicien, chanteur et guitariste de 78 ans, très populaire en République tchèque, se présentera ce dimanche soir à l’arène musicale pragoise O2. Précisons qu’est paru cette année en République tchèque le livre d’Anthony Reynolds, intitulé « Leonard Cohen », et traduit par le tchèque Miroslav Jindra.

 

Troisième édition du festival des poètes « Stoptime » à Kroměříž

 

La ville de Kroměříž accueillera la semaine prochaine le festival international des chansonniers et poètes « Stoptime ». Ce festival, qui en est à sa troisième édition, accueillera des musiciens venus non seulement d’Irlande ou d’Afrique du Sud, mais aussi de la République tchèque, avec en tête le guitariste et compositeur Ivan Hlas ou le musicien Xavier Baumaxa. Selon Jiří Králík, le directeur de la Maison de la Culture de Kroměříž, qui organise cet évènement, les visiteurs n’ont pas à craindre de ne pas comprendre les chansons ou poèmes d’interprètes internationaux, car des traductions seront projetées pendant les représentations. Le festival « des poètes qui chantent » est dédié à la mémoire du plus grand chansonnier tchèque, Karel Kryl, né à Kroměříž, et qui aurait fêté 70 ans au mois d’avril 2014, et dont le musée sera prochainement ouvert à la « Vieille brasserie », lieu où se déroulera le festival sur une durée de trois jours, à partir du jeudi 25 juillet.

 

 

(Source : Radio-Prague 21.07.2013) 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Revue de presse tchèque

 

armoiriestcheques

 

       

Des députés européens réclament « une vérification rapide » de la résolution de la crise gouvernementale en République tchèque  

 

Le Parlement européen s’inquiète de l’évolution de la situation politique actuelle en République tchèque. Ce mardi, son vice-président, Othmar Karas, et le président de la commission des affaires étrangères, Elmar Brok, ont demandé à ce que la Commission européenne « vérifie rapidement » si la formation du nouveau gouvernement de Jiří Rusnok n’est pas contraire aux valeurs de l’UE. Les deux députés autrichien et allemand estiment qu’un gouvernement ne bénéficiant pas du soutien du Parlement nuit non seulement à la stabilité du pays, mais viole également les principes du Traité de Lisbonne. « Le gouvernement est responsable devant le Parlement », a notamment déclaré Othmar Karas.

 

Le gouvernement d’experts réuni pour la deuxième fois

 

Le gouvernement intérimaire de Jiří Rusnok se réunit ce mardi pour la deuxième fois afin de discuter des premiers projets d’amendements de la législation actuelle. Réuni une première fois mercredi dernier après sa nomination officielle par le président de la République, le cabinet doit notamment décider de l’augmentation de 500 couronnes à 8 500 couronnes (340 euros) du salaire minimum. Les ministres doivent également débattre de la prolongation du déploiement des militaires dans le cadre les travaux d’élimination des dommages causés par les graves inondations du début du mois de juin, ou encore de la loi relative aux jeux de hasard.

 

Après le verdict de la Cour suprême, deux anciens députés ODS impliqués dans l’affaire de corruption politique ne devraient pas être jugés  

 

Deux des trois anciens députés placés en détention préventive dans le cadre de l’affaire de corruption qui a entraîné la chute de la coalition gouvernementale, Petr Tluchoř et Marek Šnajdr, ne seront vraisemblablement pas jugés. En effet, la Cour suprême a rendu un verdict, ce mardi, selon lequel l’objet de leur arrestation ne pouvait pas être considéré comme un délit. La Cour a estimé qu’il s’agissait d’une pratique politique. En échange de postes lucratifs dans des entreprises contrôlées par l’Etat, Petr Tluchoř, Ivan Fuksa et Marek Šnajdr, membres du Parti démocrate civique (ODS, principale formation de l’ancienne coalition gouvernementale), avaient accepté, à l’automne dernier, de renoncer à leur mandat à la Chambre basse afin de permettre l’adoption de plusieurs lois fiscales.

 

Ouverture à Prague du procès du très controversé lobbyiste Roman Janoušek, accusé de tentative de meurtre  

 

Le procès du controversé lobbyiste Roman Janoušek a été ouvert ce mardi au Tribunal municipal de Prague. Homme d’affaires à la réputation sulfureuse pour ses relations avec le milieu politique à Prague, Roman Janoušek est accusé de tentative de meurtre. Selon la police, Roman Janoušek est soupçonné d’avoir renversé volontairement une femme en mars 2012 alors qu’il tentait de prendre la fuite après être rentré avec son véhicule dans celui de la femme. Sortie de sa voiture, celle-ci avait alors été renversée par Roman Janoušek. Au moment de son arrestation, il présentait un taux d’alcoolémie de 2,2 grammes. S’il est reconnu coupable, il risque jusqu’à dix-huit ans de prison. Ce mardi, lors du premier jour de l’audition, Roman Janoušek a reconnu son erreur tout en affirmant qu’il n’avait pas vu la victime sur la route et ne l’avait pas renversée volontairement. L’accusé a également déclaré que l’accident s’est produit à une époque où il était la cible d’écoutes téléphoniques ; une circonstance qui l’aurait troublé.

 

La ministre de la Justice veut réviser le projet de loi relatif au ministère public

 

La ministre de la Justice propose le retrait du projet de loi relatif au Ministère public, en raison de son « aspect incomplet ». Marie Benešová souhaite réviser le texte avant de le soumettre à un nouvel examen. La ministre estime que les procureurs devraient disposer de leur propre budget afin de pouvoir garantir leur plus grande indépendance. La nouvelle loi prévoyait notamment la suppression du ministère public suprême et la création d’une unité spécialisée dans la lutte contre la corruption.

 

Industrie automobile : une production en baisse de 12,8 % au 1er semestre

 

Un peu plus de 589 000 voitures particulières et véhicules utilitaires sont sortis des usines des constructeurs automobiles installés en République tchèque au cours du premier semestre 2013. Il s’agit d’une baisse de 12,8 % par rapport aux six premiers mois de l’année dernière. Les chiffres ont été communiqués, ce mardi, par l’Association de l’industrie automobile. Les trois constructeurs présents en République tchèque, Škoda Auto, Hyundai et TPCA (Toyota Peugeot Citroën Automobile) affichent des chiffres en baisse. Depuis plusieurs années, l’industrie automobile est un des principaux moteurs de l’économie tchèque.

 

Arrêt de la hausse des importations de denrées alimentaires polonaises

 

La hausse régulière ces douze dernières années des importations de denrées alimentaires polonaises en République tchèque s’est pratiquement arrêtée cette année. En mai, leur volume a même subi une baisse de 8,5 % par rapport à 2012. Entre les mois de janvier et de mai, le montant des importants s’est élevé à 8,55 milliards de couronnes (près de 329 millions d’euros), soit une augmentation de seulement 0,6 % par rapport à la même période l’année dernière. Les chiffres ont été communiqués, ce mardi, par l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Les affaires relatives à la mauvaise qualité de certains produits sont probablement à l’origine de cette baisse. Par exemple, tandis que les importations de viande de porc et de volaille avaient augmenté respectivement de 68 % et 25 % en 2012 au cours des cinq premiers mois, cette année elles ont baissé de 8 % et 7 %.

 

Médias – Informatique : Seznam.cz rachète un tiers de la société Borgis, qui publie le quotidien Právo  

 

La site Internet Seznam.cz a racheté un 33,6 % des parts de la société Borgis, qui publie le journal national Právo et fournit le contenu en informations des sites Novinky.cz, Super.cz et Sport.cz. L’information a été communiquée, ce mardi, par Seznam. Les actions ont été été cédées par l’homme d’affaires Zdeněk Porybný, qui rester toutefois rédacteur en chef de Právo, troisième quotidien le plus lu en République tchèque, et actionnaire majoritaire de Borgis. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Seznam.cz est le site Internet le plus important en République tchèque avec plus de 2,5 millions de visiteurs de la page d’accueil chaque jour.

 

 

 (Source : Radio-Prague 16.07.2013)

 

 

Les députés ont dit non à la dissolution de la Chambre basse

 

La réunion de la Chambre des députés de ce mercredi a été clôturée suite à quatre heures de débats. Les députés ont refusé l’initiative de la social-démocratie et ont voté contre la dissolution de la Chambre. C’était pour la première fois dans l’histoire qu’ils ont fait l’usage de l’amendement constitutionnel introduit il y a quatre ans, qui met en place cette procédure. Même si quatre-vingt-quinze députés (une majorité des présents) a voté pour la dissolution, cela n’a pas satisfait le critère contenu dans le texte constitutionnel qui oblige l’acquisition des trois cinquièmes des voix. Malgré le soutien du parti communiste et des Affaires publiques, les deux autres formations de l’opposition, la social-démocratie n’a pas recueillie un soutien suffisant pour sa proposition, notamment du fait de l’opposition des trois partis de l’ancienne coalition gouvernementale (ODS, TOP 09 et LIDEM). Les représentants de la coalition ont déclaré leur détermination à ne pas soutenir le gouvernement de Jiří Rusnok lors du vote de confiance dans trois semaines.

 

Après le verdict de la Cour suprême, les trois anciens députés ODS impliqués dans l’affaire de présumée corruption politique ont été remis en liberté  

 

Les trois anciens députés placés en détention préventive en juin dans le cadre de l’affaire de corruption qui a entraîné la chute de la coalition gouvernementale, Petr Tluchoř, Marek Šnajdr et Ivan Fuksa ont été remis en liberté mardi soir. En effet, la Cour suprême a jugé que les trois hommes étaient protégés par leur immunité parlementaire au moment des faits, à l’automne dernier. Ainsi, ils ne devraient pas être poursuivis pour une pratique politique. En échange de postes lucratifs dans des entreprises contrôlées par l’Etat, Petr Tluchoř, Ivan Fuksa et Marek Šnajdr, membres du Parti démocrate civique (ODS, principale formation de l’ancienne coalition gouvernementale), avaient accepté de renoncer à leur mandat de député afin de permettre l’adoption de plusieurs lois fiscales. La Cour suprême ne s’est pas prononcée sur la question de savoir si cette pratique politique et cet « échange de bons procédés » courant dans le milieu politique devaient être considérés comme un délit de corruption, comme l’estime la police.

 

L’immunité parlementaire, sujet de controverses

 

Suite à la décision de la Cour suprême de ce mardi, Petr Tluchoř, Marek Šnajdr et Ivan Fuksa ont été remis en liberté. La Cour suprême a jugé que les trois hommes étaient protégés par leur immunité parlementaire au moment des faits. Selon la Cour suprême, leur activité politique ne pourrait pas faire l’objet d’un procès. La décision, qui est immédiatement devenue une source de controverses juridiques, a été critiquée par la ministre de la Justice, Marie Benešová, ce mercredi. Elle a estimé que la Cour a fait une interprétation trop extensive de l’immunité parlementaire, et a suggéré au chef de l’Etat de donner l’impulsion à la Cour constitutionnelle afin qu’elle tranche ce débat. Le cœur de la controverse réside dans la question de savoir s’il y a un acteur qui puisse encore revenir sur la décision de la Cour suprême. En effet, les députés relâchés n’ont aucun intérêt à saisir la Cour constitutionnelle et la procurature d’Ivo Ištván n’en a pas de moyens. La ministre de la Justice a également refusé d’initier une procédure disciplinaire contre Ivo Ištván, procureur de la République. Elle a jugé qu’il s’agirait de succomber à une pression politique.

 

Procureur de la République, Ivo Ištván : « Nous allons poursuivre l’enquête de l’affaire de corruption »  

 

Ivo Ištván, procureur de la République, affirme vouloir poursuivre l’affaire de la corruption politique des trois députés ODS remis en liberté ce mardi soir. Selon Ivo Ištván, la décision de la Cour suprême oblige la procurature à redéfinir les termes de l’accusation. L’activité de son bureau se concentrera sur la mise en évidence des lieux où se sont tenues les négociations suspectes. Dans l’affaire de corruption, sept personnes (sur huit accusées) ont été en détention provisoire depuis le mois de juin. Actuellement, quatre parmi eux restent en détention, il s’agit de Jana Nagyová, la chef du cabinet de l’ancien Premier ministre Petr Nečas, l’ancien chef du service de renseignement militaire Ondřej Páleník, Roman Boček, l’adjoint au ministre de l’Agriculture et Jan Pohůnek, employé du renseignement militaire. Seul ce dernier, Jan Pohůnek, n’a pas deposé plainte contre son arrestation. Les autres plaintes seront analysées par la Cour régionale d’Ostrava dans les jours à venir.

 

Conséquence du verdict de la Cour suprême, la demande de la levée de l’immunité parlementaire de l’ancien Premier ministre Petr Nečas sera retirée  

 

Suite au verdict rendu par la Cour suprême, le procureur de la République, Ivo Ištvan, a annoncé que la demande déposée la semaine dernière à la Chambre des députés afin de lever l’immunité parlementaire de l’ancien Premier ministre Petr Nečas allait être retirée. Selon le procureur, aucunes poursuites en justice ne peuvent être engagées avant que ne soit résolue la question de l’étendue de l’immunité parlementaire. Selon la police, l’ancien chef de la coalition gouvernementale fait partie des personnes soupçonnées d’avoir corrompu les trois anciens députés ODS Petr Tluchoř, Marek Šnajdr et Ivan Fuksa (cf. info ci-dessus). Ivo Ištvan a par ailleurs indiqué qu’il n’entendait pas démissionner, comme le réclame Petr Nečas.

 

Premier ministre Jiří Rusnok commence sa recherche du soutien auprès des députés par une réunion avec le parti communiste  

 

Jiří Rusnok, le nouveau Premier ministre, a commencé ce mercredi des négociations afin d’obtenir la confiance de la majorité des membres de la Chambre basse. La première formation avec laquelle il s’est réuni a été le parti communiste. Le Premier ministre a déclaré avoir surtout discuté la situation politique actuelle. Jiří Rusnok s’est engagé à présenter le programme de son cabinet à la prochaine réunion du parti communiste. Selon Vojtěch Filip, le chef du parti, le gouvernement devrait surtout accepter des élections anticipées.

 

Commission européenne : « La République tchèque n’est pas la Hongrie »

 

La Commission européenne répondra à la lettre envoyée ce mardi par deux députés du Parti populaire européen, Elmar Brok et Othmar Karas. Président et vice-président de la commission parlementaire des affaires étrangères, ils ont demandé à la Commission une « vérification rapide » des circonstances de la formation du nouveau gouvernement de Jiří Rusnok. La réponse de Viviane Reding, la Commissaire à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté devrait être disponible dans les quinze prochains jours. Cependant, sa porte-parole Mina Andreeva a déclaré ce mercredi que la Commission européenne ne s’exprime pas à chaque occasion quand un nouveau gouvernement est formé dans un Etat membre. Elle a également noté que la République tchèque n’est pas la Hongrie dans la mesure où dans le cas hongrois, la Commission critiquait le gouvernement de Viktor Orbán pour des compléments constitutionnels dont le contrôle se trouve parmi les compétences de la Commission. Les textes législatifs en question portaient atteinte, selon la Commission, notamment à l’indépendance de la justice et de la Banque centrale.

 

Augmentation à compter du mois d’août à 340 euros du salaire minimum

 

Le montant du salaire minimum sera valorisé à 8 500 couronnes (340 euros) à partir du mois d’août. Envisagée depuis plusieurs mois, l’augmentation de 500 couronnes (20 euros) a été entérinée, mercredi, par le nouveau gouvernement. Cette mesure concerne environ 120 000 employés en République tchèque. La dernière valorisation du salaire minimum remontait à 2007, tandis que le montant du salaire mensuel moyen net, qui s’élève actuellement à 19 765 couronnes (790 euros), a augmenté de près de 20 % en l’espace de six ans.

 

Recréation des années 1950 à 1980 : habitudes des Tchécoslovaques exposées à Chrudim  

 

Une exposition sur la recréation en Tchécoslovaquie des années 1950 et 1980 commence ce jeudi dans la ville de Chrudim, à une heure de Prague. Elle présente aux visiteurs des habitudes de l’époque : aller aux champignons, passer les weekends au chalet, aller camper sous la tente, ou bien passer les vacances dans les autres pays du bloc communiste. Le musée de Chrudim a recréé une agence de voyages dans le cadre de l’exposition. Celle-ci devrait rappeler des difficultés auxquelles étaient confrontés les voyageurs à l’étranger. L’exposition peut être une occasion pour le public international de découvrir une période historique à travers un aspect en apparence détachée de la politique : des loisirs.

 

 

(Source : Radio-Prague 17.07.2013)

 

 

Avec près de 7 %, l’inflation des produits alimentaires en République tchèque a été la plus importante en Europe  

 

Les prix à la consommation des denrées alimentaires et des boissons non alcoolisées ont augmenté de 6,9 % en République tchèque l’année dernière. Il s’agit de l’inflation la plus importante enregistrée parmi les vingt-sept pays membre de l’Union européenne, selon les calculs menés par l’Office de l’économie et des informations agricoles (ÚZEI) et présentés dans le Rapport sur l’état de l’agriculture en 2012. Le passage du taux de TVA de 10 à 14 % le 1er janvier 2012 et la hausse des prix des produits importés sont les deux principaux facteurs de cette forte inflation. Derrière la République tchèque, la Hongrie et la Finlande enregistrent une hausse conséquente de leurs prix avec respectivement 6,1 % et 5,6 %. En bas de l’échelle figurent l’Irlande (+0,5 %), la Suède et la Grèce (+ 1,5 % dans les deux pays). Les dépenses d’alimentation, tabac compris, ont représenté en 2012 22,8 % de l’ensemble des dépenses de consommation des ménages tchèques.

 

Le chef du gouvernement a formulé un manuel de conduite pour ses ministres

 

Le Premier ministre, Jiří Rusnok, a rédigé et remis un manuel à ses ministres, dans lequel il définit les principes de conduite et de bonne gouvernance à adopter. Mis en ligne ce jeudi par le Bureau du gouvernement et divisé en quinze chapitres, le document s’intitule « La mission du gouvernement – les valeurs et les règles de notre service ». Parmi les principaux principes mis en avant par le Premier ministre figurent notamment la prédominance de l’intérêt général, le respect de la liberté, l’estime de la vérité, une pensée créative et critique ou encore les connaissances professionnelles. L’objectif annoncé du Premier ministre est notamment d’épurer l’espace public.

 

Selon son leader, les opinions au sein de la social-démocratie sur le nouveau gouvernement sont majoritairement critiques  

 

Les opinions sur le nouveau gouvernement d’experts sont plutôt critiques à l’intérieur du parti social-démocrate (ČSSD). C’est en somme ce qu’a déclaré, ce jeudi, son leader Bohuslav Sobotka. Toutefois, la discussion entre ses membres n’est pas achevée et pourrait se poursuivre jusqu’au vote de confiance au gouvernement, qui doit se tenir début août. Au moment du vote, les députés du ČSSD pourraient également quitter la salle. C’est du moins une des éventualités envisagées, alors que la principale formation de gauche est divisée en deux camps, entre ceux qui sont opposés au gouvernement de Jiří Rusnok et ceux qui souhaitent le soutenir et lui accorder leur confiance. En tête dans les sondages depuis plusieurs mois, la social-démocratie préférerait cependant plus généralement l’organisation d’élections législatives anticipées.

 

Les députés et sénateurs emprisonnés ne toucheront plus leur salaire

 

Le président de la République a signé, ce jeudi, l’amendement à la loi relatif aux salaires des acteurs constitutionnels qui prévoit que les députés et les sénateurs purgeant une peine de prison ne toucheront plus leur salaire, leurs indemnités et ne bénéficieront plus d’autres avantages, comme par exemple un bureau dans les régions. Cette mesure concerne pour l’instant un député, Roman Pekárek (ODS), récemment condamné à cinq ans de prison pour corruption. Les auteurs de l’amendement ont justifié celui-ci en expliquant que les membres du Parlement incarcérés étaient dans l’impossibilité d’honorer leur mandat et de remplir leurs fonctions.

 

Les dépenses de la santé et des retraites constituent 20 % du budget de l’Etat

 

Les dépenses publiques liées à la sécurité sociale et à la santé en République tchèque ont été multipliées par quatre au cours des vingt dernières années, selon les chiffres publiés ce jeudi par l’Institut d'études sur l'emploi. En 2012, l’Etat a consacré à ces domaines 788 milliards de couronnes (environ 31,5 milliards d’euros), contre 202 milliards de couronnes (8 milliards d’euros) en 1993. La part que ces dépenses représentent dans les finances publiques a atteint la barre des 20%. La République tchèque se rapproche ainsi des pays de l’Europe de l’Ouest, où la part moyenne de ces dépenses représente environ un quart du budget. Dans le cas tchèque, la composante « retraites » tend à diminuer dans la somme totale, tandis que plus d’argent est versé dans le système de la santé.

 

Le maire de Prague entend faire sortir les sans-abri des transports en commun

 

Le nouveau maire de Prague, Tomáš Hudeček, du parti conservateur TOP 09, a nommé un groupe de travail qui aura pour mission « d’améliorer la situation et la propreté dans les transports en commun ». Le groupe est composé des représentants d’ONG, de la police municipale et de la Société des transports en commun de Prague (Pražský dopravní podnik). Selon Tomáš Hudeček, l’expulsion des sans-abri des moyens de transport figure parmi les priorités du groupe. De nombreux SDF se réfugient dans les tramways ou les bus notamment en hiver pour échapper au froid. Le maire estime qu’il s’agit d’un phénomène social pathologique. Le groupe de travail devrait donc proposer des mesures combinant incitation et répression en vue de diminuer le nombre de sans-abri dans le transport et de les inviter à améliorer leur hygiène personnelle. La première précaution sera d’intensifier la présence de la police dans les transports.

 

La diplomatie tchèque prévoit l’ouverture prochaine de missions au Sénégal et en Birmanie  

 

La République tchèque poursuit sa politique d’extension de son réseau diplomatique à l’étranger. Le ministère des Affaires étrangères a indiqué, ce jeudi, que deux missions allaient prochainement être ouvertes au Sénégal et en Birmanie. A Dakar, cependant, le représentant tchèque officiera dans les locaux de l’ambassade d’Autriche, et ce sur la base d’un mémorandum signé avec cette dernière. Malgré leur modestie, qui s’inscrit toujours dans le cadre de la volonté de réaliser des économies, l’ouverture de ces bureaux répond aux intérêts commerciaux et économiques de la République tchèque. Prague prévoit également l’ouverture prochaine d’une mission en Colombie et au Sri lanka, et à plus long terme au Cambodge.

 

Musique : ouverture du festival Colours of Ostrava avec deux grandes stars de la scène africaine au programme  

 

La 12e édition de Colours of Ostrava, un des plus importants festivals de musique de l’été en République tchèque, a débuté ce jeudi dans le site des anciennes usines sidérurgiques de Vitkovice. Une centaine de groupes et chanteurs du monde entier figurent au programme, parmi lesquels deux stars de la scène africaine : l’engagé reggaeman ivoirien Tiken Jah Fakoly et la chanteuse malienne Rokia Traoré, ou encore le compositeur de jazz tunisien Dhafer Youssef. Durant quatre jours, le festival, outre des dizaines de concerts, propose différents spectacles, projections de films, représentations théâtrales, ateliers de création ou encore expositions, le tout sur une douzaine de scènes. Environ 60 000 personnes sont attendues en comptant le festival gratuit également prévu dans les rues du centre d’Ostrava.

 

Cyclisme – Tour de France : Roman Kreuziger a rétrogradé à la 4e place au classement général après l’étape de l’Alpe-d’Huez  

 

Roman Kreuziger a terminé 12e de la 18e étape du Tour de France, ce jeudi, dont l’arrivée était jugée à l’Alpe-d’Huez. Le coureur tchèque de l’équipe Saxo-Tinkoff est arrivé avec 4’31’’ de retard sur le vainqueur du jour, le Français Christophe Ribolon. 3e au départ de l’étape à Gap, Roman Kreuziger a reculé d’une place au classement général aux dépens de Nairo Qunitana. Le Tchèque ne possède toutefois que 12’’ de retard sur le Colombien. Le maillot jaune de leader est resté la propriété du Britannique Chris Froome, qui possède 5’11’’ d’avance sur l’Espagnol Alberto Contador et 5’44’’ sur Roman Kreuziger.

 

   

(Source : Radio-Prague 18.07.2013)

 

 

Voir les commentaires

Published by bergisel.over-blog.com - - Revue de presse tchèque

1 2 3 4 > >>
Haut

Les promenades de Bergisel

Je vous propose quelques impressions de mes voyages et visites, illustrées par mes photographies. Avec pour toile de fond : l'Histoire.

Pages

Hébergé par Overblog